Une enquête sur l’influence du silence mental sur le cerveau humain

Une enquête sur l’influence du silence mental sur le cerveau humain vient d’être publiée dans le magazine américain Plos One. L’article est intitulé « Une plus grande matière grise du cerveau associée à la méditation Sahaja Yoga à long terme : une comparaison détaillée zone par zone ». Vous trouverez le lien de l’article en anglais ici :

On dit que depuis plus de quarante mille ans, les êtres humains ont un langage qui nous permet de communiquer avec précision, que le langage se reproduit dans notre cerveau sous forme de pensées sans interruption. Lorsque des pensées négatives se répètent dans des cycles vicieux, notre santé mentale peut être affectée par des problèmes tels que le stress, l’anxiété ou la dépression.

Le silence mental profite à votre cerveau :

  • Les méditants ont montré environ 7 % de matière grise en plus,
  • La différence de matière grise mesurée est plus marquée dans les domaines liées au contrôle de l’attention et des émotions,
  • Comme la matière grise diminue avec l’âge et le plupart des maladies mentales, cette différence dans tout le cerveau est associée à un cerveau plus jeune et en meilleure santé.

Alors n’attendons plus, méditons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s